Bretagne ensemble - 27 : Février 2015

Archives

Mode d'emploi

Télécharger le PDF

Collapse

Uncollapse

Icônes d’actions

Diverses icônes d'action signalent une interactivité spécifique. Elles permettent d'accéder à différents types de contenus, renvoyer vers de liens externes…

1. Vidéo
2. Encadré
3. Son
4. Citation
5. Chiffres-clef
6. Diaporama
7. Lien externe
8. Partager
9. Commentaire

Copyright-Emmanuel-Pain---Region-Bretagne_RB_0054220.jpg

J’aime trouver des passerelles entre les différentes cultures musicales.

Retour En avant

Musique

Krismenn
Chanteur-rappeur breton

« J’ai toujours aimé chanter, confie Christophe Le Menn, alias Krismenn. Du plus loin que remontent mes souvenirs, je me revois chantonner ce que j’entendais à la radio. »

Après un passage dans un bagad, dès l’âge de 10 ans, le jeune Breton devenu adolescent découvre le kan ha diskan (chant à danser) dans les fest‑noz. C’est la révélation… « Ce chant traditionnel a capella m’a fasciné. J’ai voulu en savoir davantage. »


Tout juste âgé de 17 ans, Christophe part alors régulièrement en Centre‑Bretagne pour s’immerger dans la culture régionale, et apprendre, avec des anciens, la langue et le chant. Il devient alors artiste professionnel. Cette passion ne l’empêche pas d’être un homme de sa génération, aimant les sonorités contemporaines. Rock, hip‑hop, rap, slam… Des genres musicaux à des années‑lumière du kan ha diskan ? Peut être pas. Christophe a alors l’idée de créer son propre style en combinant tradition et modernité. Lors de la Fête de la langue bretonne, à Cavan, en 2011, il monte sur scène pour interpréter un morceau totalement décoiffant. Réaction du public ? Enthousiaste ! Depuis, le chanteur atypique enchaîne les festivals et les représentations. Les Vieilles Charrues, le Festival interceltique de Lorient, Babel Med Music à Marseille, Eurofonik à Nantes… Il est partout et a déjà remporté plusieurs prix.


En 2013, il représente la Bretagne au Salon international des musiques du monde (Womex) au pays de Galles. « La Région m’a donné un coup de pouce pour démarrer à l’étranger, glisse‑t‑il, reconnaissant. Je suis allé ainsi me produire au Québec, à la Réunion. »


Si on le voit souvent en duo avec son ami Alem, spécialiste du beatboxing (imitation des instruments de musique avec la voix), il chante également en solo. « Mon premier album va sortir en février 2016 », annonce‑t‑il. Discret et non timide, solitaire mais pas sauvage, Christophe dessine sa route avec confiance et professionnalisme. On n’a pas fini d’entendre parler de Krismenn… 

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

tetiere_prsommairev2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même