Bretagne ensemble - 28 : Mai 2015

Archives

Mode d'emploi

Télécharger le PDF

Collapse

Uncollapse

Icônes d’actions

Diverses icônes d'action signalent une interactivité spécifique. Elles permettent d'accéder à différents types de contenus, renvoyer vers de liens externes…

1. Vidéo
2. Encadré
3. Son
4. Citation
5. Chiffres-clef
6. Diaporama
7. Lien externe
8. Partager
9. Commentaire

Copyright-Emmanuel-Pain---Region-Bretagne_RB_0055420.jpg

Les acteurs handicapés ont changé ma vie.              

Retour En avant

Théâtre

Madeleine Louarn
Metteure en scène et directrice de compagnie de théâtre

C’était en 1981. Toute jeune fille, Madeleine Louarn, éducatrice spécialisée, intègre le centre d’aide par le travail (CAT) des Genêts d’Or, dans le Finistère. Elle s’implique très vite dans un projet culturel et décide de lancer un atelier de théâtre avec les personnes handicapées.

C’était en 1981. Toute jeune fille, Madeleine Louarn, éducatrice spécialisée, intègre le centre d’aide par le travail (CAT) des Genêts d’Or, dans le Finistère. Elle s’implique très vite dans un projet culturel et décide de lancer un atelier de théâtre avec les personnes handicapées. Trente cinq ans plus tard, là voilà metteure en scène et directrice de compagnie. « Je ne connaissais absolument rien au théâtre lorsque je me suis lancée, raconte‑t‑elle. Mais j’ai été complètement “happée” par cet art. »


Catalyse, le nom de sa troupe, regroupe 7 acteurs professionnels handicapés mentaux, 4 permanents et une équipe technique. Basée au théâtre de l’Entresort, à Morlaix, la troupe enchaîne les tournées et se produit dans toute la France. « Le théâtre, c’est la représentation de l’homme dans le monde. La scène permet de nous questionner, de nous interpeller sur le sens de ce que nous vivons tous, de ce qui est inachevé, blessé en nous. Les acteurs handicapés ont une présence corporelle particulière, très expressive..., explique Madeleine avec passion. Leur rencontre avec le théâtre est un instant fort, à la fois profond, ludique et joyeux. »


Jonglant avec l’absurde, à la lisière du rêve et de la réalité, Madeleine Louarn a produit de nombreuses pièces aux thèmes variés. En septembre 2013, elle a été élue présidente du Syndeac, le Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles. Jamais ce poste n’avait été occupé par une femme. « C’est un grand honneur pour moi. J’étais la candidate la plus improbable ! » lance l’artiste, bien décidée à s’impliquer à fond dans sa mission et à défendre le spectacle vivant, bec et ongles. Madeleine Louarn reste pourtant une femme de scène et continue de produire, souvent soutenue par la Région. Son dernier spectacle ? Tohu‑Bohu, qui relit l’histoire de Catalyse à travers des métaphores. Jouée à l’automne dernier à Lorient et à Morlaix, la pièce revient à la rentrée prochaine au Quartz, à Brest. « Nous travaillons également sur une nouvelle création, plus musicale cette fois », précise Madeleine, qui bouillonne toujours d’idées créatives.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

tetiere_prsommairev2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même