Bretagne ensemble - 28 : Mai 2015

Archives

Mode d'emploi

Télécharger le PDF

Collapse

Uncollapse

Icônes d’actions

Diverses icônes d'action signalent une interactivité spécifique. Elles permettent d'accéder à différents types de contenus, renvoyer vers de liens externes…

1. Vidéo
2. Encadré
3. Son
4. Citation
5. Chiffres-clef
6. Diaporama
7. Lien externe
8. Partager
9. Commentaire

chantier-1.jpg Chantier de l’entreprise Marée Haute, basée à Trégunc (29).

Éco-construction : la peinture se met au bleu

Construire une filière de la matière grise

Filière verte : le yaourt breton joue la qualité

-Damien-Jouree_086.jpg
Chaudière d’alambic en cuivre, brasserie Philomenn (22).
Retour En avant

Économie

La Région en soutien des petites entreprises

Fin 2014, la Région Bretagne a apporté tout son soutien à l’économie bretonne en votant un plan d’actions pour promouvoir les secteurs porteurs régionaux. Baptisé « Glaz Économie », ce plan met en valeur trois domaines majeurs de l’activité bretonne, symbolisés par des couleurs : le vert pour l’agriculture, le bleu pour la mer et le gris pour la recherche et l’économie numérique, en référence à la matière grise.

Dans une optique de soutien actif, le dispositif d’aide aux petites entreprises des filières (Arpef) a été élargi pour bénéficier à tous les secteurs de la Glaz Économie. Cette aide pouvant aller jusqu’à 50 000 euros s’adresse aux entreprises de moins de 20 salariés.


Une aide financière pour gagner en crédibilité


Serge Calvez, gérant de Marée Haute, entreprise de construction de voiliers de croisière qui emploie 14 personnes

« Pour compléter notre gamme de voiliers, les Django, nous avons prévu la sortie de deux nouveaux modèles en 2015 afin de nous étendre sur le marché européen. Pour lancer la production de ces deux nouveautés, il nous fallait investir de façon importante. Marée Haute a donc sollicité la Région, qui nous a accordé une aide de 30 000 euros sur trois ans, au titre de l’ARPEF. Cette subvention doit concourir à financer la fourniture de l’outillage nécessaire pour ces nouveaux voiliers. Cette aide a également été un gage de sérieux auprès des banques, qui financent notre emprunt développement à hauteur de 300 000 euros. Grâce à cette dynamique, dès cet été, nos nouveaux voiliers de 9,80 m et 12,70 m sortiront du chantier ! Nous allons aussi les exposer au BOOT de Düsseldorf, plus grand salon Nautique européen, en janvier prochain. »


Se moderniser pour mieux répondre à la demande


Bertrand Salomon, gérant de Philomenn, brasserie artisanale à Tréguier qui emploie 5 personnes

« Depuis huit ans, nous élaborons toute une gamme de bières dans le Trégor, à la pression ou en bouteille. Nous essayons de travailler en priorité des ingrédients locaux pour renforcer la typicité de nos bières. La part d’orge local que nous utilisons augmente petit à petit. Pour ancrer notre image dans le paysage trégorrois, nous nous sommes installés dans un ancien hangar ferroviaire, sur le rivage du Jaudy à Tréguier. Ce déménagement nous a permis de renouveler notre matériel afin de maîtriser nos paramètres de production et répondre à la demande croissante. L’Adit [Agence de développement industriel du Trégor] nous a aiguillés pour monter un dossier Arpef auprès de la Région. Cette aide de 30 000 euros sur l’investissement dans l’outil de production nous a permis de renouveler notre salle de brassage et une partie de notre matériel, qui n’était plus adapté à nos besoins. Grâce à ce déménagement et cet investissement matériel, nous avons pu mieux répondre à la demande et embaucher deux personnes ».


Série vidéo sur des projets soutenus au titre de la Glaz Economie :

Éco-construction : la peinture se met au bleu

Construire une filière de la matière grise

Filière verte : le yaourt breton joue la qualité

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

tetiere_prsommairev2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même