Bretagne ensemble - 28 : Mai 2015

Archives

Mode d'emploi

Télécharger le PDF

Collapse

Uncollapse

Icônes d’actions

Diverses icônes d'action signalent une interactivité spécifique. Elles permettent d'accéder à différents types de contenus, renvoyer vers de liens externes…

1. Vidéo
2. Encadré
3. Son
4. Citation
5. Chiffres-clef
6. Diaporama
7. Lien externe
8. Partager
9. Commentaire

Copyright-LavigneEtCheron-Architectes_RB_0046743.jpg Projet d’architecte du futur pôle d’échange multimodal de Morlaix (29).

Le projet Bretagne à grande vitesse en clip

Retour En avant

Transport

Bretagne à Grande Vitesse : où en est‑on ?

« Bretagne à Grande Vitesse » entame sa dernière ligne droite. Et une nouvelle étape vient d’être franchie !

Rendre la Bretagne plus accessible, mais aussi améliorer les transports du quotidien, tel est l’objectif du vaste chantier ferroviaire qui bat son plein en Bretagne. Au programme, deux actions d’envergure sur les infrastructures ferroviaires : la construction d’une ligne à grande vitesse (LGV) entre Le Mans et Rennes et la modernisation des lignes Rennes/Brest et Rennes/Quimper.


Le projet Bretagne à grande vitesse en clip


Ces travaux s’accompagnent de la création de pôles d’échanges multimodaux (équipements regroupant sur un même site tous les modes de transport desservant la gare : bus, cars interurbains, vélos) dans 11 grandes gares bretonnes, et de la modernisation de l’offre TER (nouveaux matériels et nouveaux horaires).


Concilier vitesse et maillage du territoire


C’est une volonté que partagent la Région Bretagne et la SNCF et qui s’est concrétisée en avril dernier par la signature d’un protocole d’intentions autour d’une nouvelle offre TGV et TER à l’horizon 2017. A travers ce document décisif pour le projet BGV, les deux partenaires souhaitent offrir aux voyageurs la possibilité de se déplacer partout en Bretagne, avec la garantie de meilleurs temps de parcours, des fréquences de circulation plus importantes et un éventail plus large de correspondances.


Chaque jour, 8 TGV supplémentaires circuleront jusqu’à la pointe bretonne (2 aller/retour sur l’axe Rennes/Brest et Rennes/Quimper), ce qui permettra de faire circuler des TGV rapides avec peu d’arrêts, tout en maintenant les TGV qui s’arrêtent dans l’ensemble des territoires. Grâce à ce principe, 45 minutes seront gagnées entre Paris et la pointe Bretonne. Enfin, l’offre TER se renforcera en complémentarité avec le TGV, pour que les effets de la grande vitesse profitent à tous.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

tetiere_prsommairev2.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même